Samedis Historiques

Un samedi dédié à l'Histoire

L'Association historique des Pays de Branne organise samedi à 17 h 30, au Café de la marine, le 5e Samedi de Cabara dé la saison. C’est Valérie Hannin, ancienne élève de l'École normale supérieure, agrégée d'histoire, et Michel Winock, historien, professeur émérite des Universités, qui seront à l'affiche et c'est un thème cher à l'association historique qui sera développé : «Les Français et l'histoire à travers la revue "L'Histore”»

S'il y a eu longtemps une séparation entre l'histoire savante, universitaire, et l’histoire grand public à partir des années 1960 les universitaires sont sortis de leurs archives et bibliothèques pour s'adresser à un public d'amateurs d'histoire. C’est dans ce contexte qu'est née la revue magazine « L'Histoire » lancée en 1978 par Le Seuil, et dont Mlichel Winock a été le maître d'œuvre. Ce mensuel illustré était destiné à servir de passerelle entre l'histoire des professionnels, chercheurs et universitaires, et le public. Là-dessus s'est greffée ce qu'on, a pu appeler la «crise de l'enseignement de l'histoire ». Valérie Hannin, directrice de la rédaction de «L'Histoire », et Michel Winock, qui est toujours conseiller de la direction de cette revue, auront le plaisir d'échanger leurs points de vue sur ces questions, en compagnie d'une autre historienne, Amie-Marie Cocula.

Le samedi 11 février à 17h30, l'entrée au café de la Marine sera toujours gratuite et le verre de l'amitié attendra les participants après cette nouvelle rencontre

Qu'est-ce que la misogynie ?

Samedi14Janvier2017 à 17h30 au Café de la Marine

(PortdeCabara,entreBranneetSaint-Jeande Blaignac)

Rencontre Conférence :

Qu'est-cequelamisogynie?

AvecMauriceDaumas, Professeurémérited'Histoiremoderneàl'universitédePau

La discrimination des femmes est un phénomène universel, qui affecte et a affecté toutes les cultures, passées et présentes.

Mais du comportement machiste d'un homme  politique jusqu'à des inégalitésmoinsperceptiblescommel'attributiondunomdupèreàlaplupart des enfants,  quel  mot  employer  pour  recouvrir  cette  large gamme  de situations?

Sil’on désigne par misogynie toute attitude,comportement ou situation discriminatoire à l'encontre desfemmes,intentionnels ou pas,conscients ou inconscients, perpétrés pardesindividus,des groupesoudesinstitutions,alors il existedeuxsortesdemisogynieune misogynie ambiante,invisible, indolore, et une misogynie agressive,ou antiféminisme...

Mais quelle est l'origine profonde de cette misogynie-question à laquelle

la psychanalyse et l'anthropologie apportendes réponses divergentes?

Un beau sujet de réflexion pour commencer -à Cabara -une annéepleine de bonnes résolutions!

Entréelibreetgratuite

Consommationaucomptoiretverredel'amitiéàl'issuedelaconférence

Organiséparl’AssociationHistoriquedespaysdeBranne(A.H.B.),aveclesoutiendelamairiedeCabara, desAmisdeLéoDrouyn,del'OfficeduTourismeduBrannaisetducafédelaMarine{MmeChénieux)àCabara

AHB  1leBourg-33420CamiacetSt-Denis

Mail:ahpays.branne@gmall.com-Site:association-historique-branne.fr

 

Second samedi Historique et salon

Le samedi 26 novembre, le 2ème Samedi de Cabara, toujours au Café de la Marine à 17h30, avec Rémy Cazals, Historien, professeur émérite à l’Université de Toulouse Jean-Jaurès, qui parlera « du lien familial au témoignage pour l’histoire : la correspondance de la guerre 1914-1918 » . Pour votre info, le dernier Samedi à Cabara de l'année aura lieu le 10 décembre.

Le dimanche 27 novembre, à Grézillac, au Château Féret-Lambert, seconde édition d’ Histoire et Patrimoine tiennent salon, une manifestation originale, alliant stands de beaux livres, rencontres et échanges en direct avec des libraires, des éditeurs et auteurs de la nouvelle grande région Aquitaine, des associations historiques locales, ainsi que de nombreuses animations pour les plus jeunes.

C'est d'ailleurs cet esprit-là du salon que les organisateurs ont choisi de développer cette année avec un espace qui leur est entièrement réservé.

Entrée libre et gratuite de 10h à 18h, possibilité de restauration sur place.

Ouverture saison 2016 - 2017

Samedi 22 octobre 2016 à 17h30, au Café de la Marine

Rencontre-conférence « Les Forts de l’Inde, La magie au service de la guerre »

Après une saison 2015/2016 qui a attiré un public de plus en plus nombreux et extraordinairement fidèle, ainsi que la nouvelle aventure culturelle proposée en mai et septembre au Vieux Couvent à Gensac qui a conquis tous ses participants, c’est avec l’historien Nicolas Faucherre que nous allons commencer la saison 2016/2017. Professeur d'histoire de l'art et d'archéologie médiévales, Directeur du laboratoire d’archéologie médiévale et moderne en Méditerranée (LA3M, UMR 7298) Aix-Marseille Université – CNRS, il sera la première personnalité à être accueillie au Café de la Marine, à Cabara.

Nicolas Faucherre, spécialiste français des fortifications bastionnées, a dirigé le conseil scientifique qui a abouti au classement Unesco des fortifications de Vauban. Il y a deux ans, il était venu nous parler des fortifications de l'île de Rhodes, et nous nous en souvenons encore !
Il s'intéresse maintenant à l'architecture militaire asiatique, et notamment indienne. Il a mené dans le Dekkan et ailleurs, quelques missions scientifiques dont nous aurons la primeur.

Mais avec Nicolas Faucherre, on va au-delà de la simple étude architecturale. Tout monument s'inscrit dans une histoire et une culture. Avec lui, nous découvrirons les forts de l’Inde, où la part de la magie supplante celle de la science du guerrier, et où les gueules des canons déclinent tout le bestiaire du Mahabharata ...

L’entrée et toujours libre et gratuite, et une petite collation vous attend après la conférence.

Nous vous attendons pour cette nouvelle saison, dans le cadre qui nous est cher, celui du Café de la Marine !

Kilimandjaro - 13 février 2016

Le samedi 13 février à 17h30, au Café de la Marine à Cabara, pour ce 5e samedi de Cabara de la saison 2015/2016, l'Association Historique des Pays de Branne reçoit le géographe François Bart, professeur émérite de géographie à l’Université Bordeaux Montaigne, africaniste reconnu ayant beaucoup travaillé sur l'Afrique anglophone, qui nous transportera « Autour du Kilimandjaro ».
Une chanson a rendu célèbre les fameuses « Neiges du Kilimandjaro ». À la limite du Kenya et de la Tanzanie, sur le territoire duquel se trouve pour l'essentiel ce massif volcanique, cette montagne qui culmine à près de 6000 mètres d'altitude avec le plus haut sommet d'Afrique, est porteuse de rêves. Mais derrière des images idylliques, c'est à la réalité géographique et géopolitique de ce fabuleux massif montagneux, dont la calotte glaciaire ne cesse de se rétrécir et qui est l'objet de bien des convoitises touristiques et politiques, que s'attachera cette conférence - évidemment très illustrée !
Entrée libre et gratuite.

Les 30 ans de l'AHB

Le samedi 10 octobre, de 14h30 à 18h00, au Café de la Marine à Cabara, premier Samedi de Cabara exceptionnel ! L'AHB (Association Historique du Brannais) fête ses 30 ans

Lire la suite : Les 30 ans de l'AHB

Ouverture de la saison 2014 - 2015

Pour leur rentrée, les Samedis Historique vous invitent le samedi 11 octobre à 17h30, au Café de la Marine, à un voyage en Crète.

Plus précisément autour des chapelles et monastères de la Crète byzantine et vénitienne avec  Michalis Andrianakis (Conservateur honoraire des Antiquités byzantines de Crète) et Mariana Angellaki (Architecte)

Les chapelles ornées de Crète, disséminées dans la campagne ou les montagnes de la grande île grecque, sont célèbres pour leur décor peint et leur charme pittoresque. Les monastères crétois, dans des lieux souvent magnifiques, mélangent, dans leur architecture, les apports orthodoxes byzantins et l’influence vénitienne.

C’est sous le signe de l’art et du voyage que s’ouvre ce 33eme Samedi de Cabara, Entrée libre et gratuite Consommation au comptoir, collation à l'issue de la conférence.

Les voyages de Montaigne

Michel de Montaigne sera au centre de la prochaine rencontre des Samedis Historiques de Cabara. Anne-Marie Cocula, professeur émérite d’Histoire moderne à l’université de Bordeaux, nous contera ses voyages sous l’angle « de soi au monde et du monde à soi ». Montaigne fait entrer dans sa vie l’art de voyager, entre religion, diplomatie et politique en parcourant l’Allemagne, la Suisse et l’Italie.

PRATIQUE. Le samedi 10 mai 2014 à17h30 au Café de la Marine. Entrée libre et gratuite. Consommation au comptoir, collation à l'issue de la conférence. Organisé par l’Association Historique des pays de Branne, avec le soutien de la mairie de Cabara, des Amis de Léo Drouyn, de l’Office du tourisme du Brannais et du Café de la Marine de Cabara

Berlin

C'est à Berlin que nous conduira l'équipe des Samedis Historiques, avec Jean-Paul Picaper, germaniste, professeur de science politique à l'Université de Berlin-ouest, correspondant permanent du Figaro en Allemagne pendant 26 ans, et son épouse Monique Picaper, assistante de rédactioIls dessineront une fresque qui balaye un large pan d'histoire : la Prusse conquérante, le nazisme, les bombardements, l'Armée Rouge, la division, la Guerre Froide. Une incroyable transformation depuis la réunification d'une ville gigantesque, en perpétuelle mutation, qui séduit la jeunesse par sa modernité et son ouverture.

PRATIQUE. Samedi 29 mars à 17h30, au café de la Marine de Cabara. Entrée libre et gratuite. Consommation au comptoir. Organisé par l'Association Historique des Pays de Branne (A.H.B.) avec le soutien de la mairie de Cabara, des associations locales, des Amis de Léo Drouyn et de l'office de tourisme de Branne.

Le point G

Etudiant en 3° année de géographie à l'université Bordeaux III, Clément Beracochea a des attaches familiales sur Cabara. A l'occasion d'une de ses visites, il a découvert les Samedis Historiques. Avec une poignée d'autres étudiants, il participe à la publication d'une revue universitaire dénommée « Le point G ». Attention : le « G » symbolise ici la Géographie, et non une hypothétique zone érogène ! Cette mensuelle traite des multiples formes que prend la géographie moderne.

Dans le numéro de décembre 2012, il a publié un article sur les rencontres historiques, que nous publions avec son autorisation. Bonne lecture !

Début de saison 2012 - 2013

La saison 2012 – 2013 s'est ouverte le 13 octobre autour d'un sujet qui met l'eau à la bouche « Le glouton, le gourmet et le gastronome – une histoire de la gourmandise en occident ». Florent Quellier était aux commandes : maître de conférences en histoire moderne à l'université François Rabelais de Tours, il est spécialiste de l'alimentation des temps modernes.

« Le péché capital de gourmandise s'est transformé en gastronomie dans les salons du XIII° siècle » souligne Bernard Larrieu, Historien et président de l'AHB (Association historique du Brannais). Le tout accompagné d'une forte connotation sociale : à la soi-disant gloutonnerie des classes populaire s'oppose les soupers fins de la noblesse et de la cour.

Spet conférences, au rythme d'une par mois, figurent au programme de la saison.

Annonces de la saison 2011 - 2012

Le premier Samedi de la saison 2011-2012 aura lieu le 22 octobre, toujours à 17h30, au Café de la Marine, à Cabara. Notre première invitée est Sandrine Lavaud, historienne, médiéviste, maître de conférences à l'université Bordeaux 3. Comme c'est l'époque des vendanges - et que c'est sa spécialité - elle nous parlera du vignoble et des vignerons bordelais au Moyen-Âge, période faste de notre vignoble, où il conquiert ses premières lettres de noblesse à l'international. Sujet de circonstance que nous accompagnerons, après la conférence, de bourru et de châtaignes !


SAMEDIS DE CABARA - DEUXIÈME RENCONTRE DE LA SAISON 2011/2012

Le Samedi 19 novembre 2011, à 17h30, au Café de la Marine.

Rencontre-conférence sur le thème "Les bons vins et les autres dans l'Antiquité grecque et romaine".

avec André Tchernia, historien, archéologue, directeur d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales.

Ancien membre de l'École française de Rome, André Tchernia travaille sur le vin dans l'Antiquité, sa production et sa vinification. Il a publié en 1986 "Le vin de l'Italie romaine" et a dirigé de grands chantiers de fouilles en Étrurie et sur des épaves sous-marines dans le midi de la France. Il a également participé, à Beaucaire, à une reconstitution archéologique de cave gallo-romaine, de vignoble antique et à leur mise en activité. Il est aujourd'hui directeur d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur le vin dans l'Antiquité.

Entrée libre et gratuite. Consommation au comptoir avec dégustation possible de vin nouveau.

Organisé par l'Association Historique des Pays de Branne (A.H.B.) avec le soutien de la mairie de Cabara, des associations locales, des Amis de Léo Drouyn et du S.I. Branne-Entre-deux-Mers.


Samedi 3 décembre 2011 à 17h30 au Café de la Marine, troisième Rencontre-conférence de la saison 2011 – 2012 des Samedis Historiques sur le thème : « Du mythe à la réalité, les Gaulois, derniers états de la connaissance »

La conférence suivie d'exemples concrets de gastronomie gauloise ! Avec Jean-Loup Flouest, conservateur du musée de Bibracte (Morvan) et Anne Flouest, spécialiste de la cuisine gauloise.

Nos ancêtres les Gaulois sont bien mal connus. N'ayant pas laissé d'écrits, on ne les a longtemps étudiés que par ce que les Romains ou les Grecs avaient pu dire d'eux... Heureusement, depuis une dizaine d'années, l'archéologie a révolutionné l'état des connaissances, notamment sur tout ce qui concerne la vie quotidienne, les mœurs, la religion ou la société gauloises. C'est cet état nouveau des connaissances que Jean-Loup et Annne Flouest nous feront découvrir... avant de passer à quelques travaux pratiques !

Entrée libre et gratuite. Consommation au comptoir du Café de la Marine avec dégustation possible de cervoise et amuse-gueules gaulois. Organisé par l'Association Historique des Pays de Branne (A.H.B.) avec le soutien de la mairie de Cabara, des associations locales, des Amis de Léo Drouyn et du S.I. Branne-Entre-deux-Mers.


La prochaine rencontre des Samedis Historiques se déroulera au Café de la Marine le samedi 21 janvier à 17h, avec Bénédicte Fénié. Elle aura pour thème "Le patrimoine de la Gironde à la lumière des noms de lieux et de la langue d'Oc".

Bénédicte Fénié est Docteur en géographie historique, spécialiste de toponymie, Elle a notamment réalisé la Carte archéologique des Landes (Académie des Inscriptions et Belles Lettres) et le Dictionnaire toponymique des communes des Landes et du Bas-Adour (Cairn-In'oc). Elle a consacré sa thèse de doctorat à la "Toponymie de la grande Lande et à la microtoponymie du canton de Pissos".

Bénédicte et Jean-Jacques Fénié sont un couple de spécialistes français de la toponymie occitane. Jean-Jacques Fénié est agrégé de géographie : il enseigne l'occitan et collabore à la revue Garona1.

Son épouse Bénédicte Boyrie-Fénié est docteur en géographie historique : elle a soutenu en 1984 une thèse sur la Toponymie de la Grande Lande et la microtoponymie du canton de Pissos. En 1995, elle a établi la Carte archéologique de la Gaule: les Landes, pré-inventaire archéologique et, en 2003, elle a réalisé pour l'Institut occitan une Étude toponymique des communes de l'Aquitaine2. En 2009, elle anime, au sein du Conseil scientifique du Parc naturel régional des Landes de Gascogne, une commission "Toponymie" qui se chargera de revoir la cohérence linguistique des lieux-dits dans le cadre de la réédition de la carte IGN des Landes3.

Ensemble, ils ont publié quatre ouvrages de vulgarisation sur la toponymie des divers sous-domaines du domaine linguistique occitan: le domaine gascon, le domaine languedocien (couvert indirectement par l'ouvrage plus général intitulé Toponymie occitane), le domaine provençal et le domaine nord-occitan (domaine auvergnat et domaine limousin).

Bibliographie: Bénédicte et Jean-Jacques Fénié, Toponymie gasconne, Éditions Sud-Ouest, Collection Sud-Ouest Université, 1992.


La naissance des Cafés Historiques de Cabara

bernard larrieuHistorien auteur de nombreux ouvrages, promoteur de Léo Drouyn via les Editions de l’Entre-deux-Mers, membre de l’association historique des pays de Branne (AHB), Bernard Larrieu est tombé amoureux du Café de la Marine de Cabara. Idéalement situé face à la cale, l’établissement offre une splendide vue sur la Dordogne. Depuis la nuit des temps, toutes les générations de Cabos ont fréquenté ce lieu, actuellement tenu par Gisèle et Daniel Chénieux.

Une première conférence historique y est improvisée en 2008. En décembre 2009, l’organisation se met en place. Cinq conférences, qui remportent un succès croissant, faisant déborder la salle, se succèdent sur des thèmes variés: les glacières des Romains au XX° siècle, l’eau et le vin au fil de la Dordogne, le Masque de Fer, le cardinal Donnet, la pêche...

Durant l'été, les conférenciers et les amateurs d’Histoire entrent en vacances. Sept rendez-vous sont fixés pour chaque saison: janvier, février, mars, avril, octobre, novembre, décembre.

Une discussion entre l'intervenant et la salle prolonge la conférence, qui s'achève par une collation conviviale. Les consommations sont à prendre au comptoir: merci de commander une boisson afin de dédommager les propriétaires qui mettent la salle à disposition.

L'entrée est gratuite, la salle est sonorisée et chauffée durant l'hiver. Ces Cafés Historiques et géographiques sont organisés par l'Association historique des Pays de Branne (AHB) en partenariat avec le syndicat d'initiative des Pays de Branne, la municipalité de Cabara, les associations du village et le Café de la Marine de Cabara (entre Branne et Saint-Jean de Blaignac).

Saison 2010 - 2011

Première rencontre des samedis de Cabara (saison 2010-2011)
samedi 23 octobre 2010
Un destin exceptionnel : madame de Staël (1766-1817)
avec Michel Winock, universitaire (sciences-po, paris), fondateur de la revue l'histoire, historien des mouvements intellectuels français contemporains

 

Deuxième rencontre des samedis de Cabara (saison 2010-2011)
samedi 20 novembre 2010
Les vendanges en bordelais
avec Philippe Roudié, géographe, professeur honoraire université de bordeaux 3 spécialiste du vignoble bordelais, expert auprès de l'INAO

 

Troisième rencontre des samedis de Cabara (saison 2010-2011)
samedi 11 décembre 2010
Bordeaux, portrait d'une ville, d'hier à aujourd'hui
avec Anne-Marie Cocula, professeur d'histoire émérite et présidente honoraire de l'université de bordeaux 3

 

Quatrième rencontre des samedis de Cabara (saison 2010-2011)
samedi 15 janvier 2011
Etre reine de France sous François 1er
avec Michel Combet, historien, maître de conférences à l'université de bordeaux 3

 

Cinquième rencontre des samedis de Cabara (saison 2010-2011)
samedi 17 f évier 2011
L’Ethiopie
avec Roland Pourtier, géographe, universitaire

 

Sixième rencontre des samedis de Cabara (saison 2010-2011)
samedi 12 mars 2011
A la découverte du Kenya
avec Bernard Calas professeur de géographie à l'université Michel de Montaigne bordeaux 3, ancien directeur de l'institut français de recherches africaines (IFRA) à Nairobi

 

Septième rencontre des samedis de Cabara (saison 2010-2011)
samedi 2 avril 2011-09-21
E
ntre amitié et confrontation : le roi de France Henri III et le protestant Henri de Navarre, futur Henri IV
avec Jacqueline Boucher, professeur d'histoire à l'université de Lyon II, spécialiste des guerres de religion et de l'histoire des femmes

Saison 2010

Première rencontre des samedis de Cabara

samedi 23 janvier 2010

L'eau et le vin au fil de la Dordogne et tout au long de l'histoire

Avec Anne-Marie Cocula professeur émérite et ancienne présidente de l'Université Bordeaux 3 et Philippe Roudié professeur émérite à l'Université de Bordeaux 3

 

Deuxième rencontre des samedis de Cabara

samedi 20 février 2010

Le Masque de fer enfin démasqué ?

Avec Michel Vergé-Franceschi, professeur d'histoire moderne à l'Université François-Rabelais de Tours

 

Troisième rencontre des samedis de Cabara

samdei27 mars 2010

Le cardinal Donnet, grand constructeur d'églises, un personnage mythique du XIXe siècle girondin

Avec Marc Agostino Professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Bordeaux III

 

Quatrième rencontre des samedis de Cabara

samedi 17 avril 2010

La pêche en mer, sur la côte et les rivières où remonte la marée au XVIIIe siècle

Avec Denis Lieppe, enseignant à l'Université de Paris-Est, Directeur de la Revue d'Histoire maritime

Quelques conférences - 2010

Conférence du 23 janvier 2010: Au fil de la Dordogne, l'eau et le vin

Conférence à deux voix sur le thème suivant : Au fil de la Dordogne, l'eau et le vin, d'hier à aujourd'hui avec Madame Anne-Marie Cocula, professeur émérite et ancienne présidente de l'université Bordeaux 3 et Monsieur Philippe Roudié, professeur émérite à l'université Bordeaux 3.

Anne-Marie Cocula s'est spécialisée dans l'histoire de la Dordogne et travaille sur l'histoire nationale et européenne des rivières et des fleuves. Philippe Roudié est un spécialiste renommé de la géographie viticole bordelaise et mondiale.

Samedi  historique public

Samedi  historique

 

Conférence du 20 février 2010: Le Masque de fer

Michel Vergé-FranceschiNé à Toulon en 1951, Michel Vergé-Franceschi a fait sa thèse d'histoire sur Les Officiers généraux de la marine royale et a dirigé le laboratoire d'histoire maritime du CNRS-Paris IV/Sorbonne. Cet éminent historien du siècle de Louis XIV et de sa société est également l'un des meilleurs spécialistes français de l'histoire maritime. Professeur d'histoire moderne à l'université François-Rabelais de Tours, il est l'auteur, entre autres, de Pascal Paoli, Un corse des Lumières (Fayard, 2005), ouvrage primé par l'Académie française, ou de La société française au XVIIè siècle (Fayard, 2006), livre dans lequel il offre un regard renouvelé sur l'Ancien Régime qu'il situe à la fois entre la tradition, l'innovation et l'ouverture sur fond de naissance de l'Etat moderne.

A Cabara, au Café de la Marine, il a évoqué la célèbre énigme du « Masque de fer », sujet de son dernier ouvrage : une enquête policière rondement menée, mais dont les hypothèses formulées sont bien celles d’un historien. Spécialiste de l’histoire de la marine, M. Vergé-Franceschi fait un usage inattendu de ses recherches sur les officiers de marine. Spécialiste aussi de la société française au temps de Louis XIV, il replace superbement cet épisode de la petite histoire dans la grande. En fin connaisseur des Lumières, il montrera aussi quel rôle Voltaire, en tant que philosophe, a joué dans la diffusion de « l’affaire » du Masque de fer. Recensant la plupart des hypothèses qui ont été émises sur la véritable identité de l' homme au masque de fer, Michel Vergé-Franceschi, en une approche convaincante, rend cette vieille histoire aussi palpitante qu'une intrigue politico-policière survenue de nos jours ! Une rencontre passionnante, pour une énigme qui a excité la curiosité de générations et de générations d'historiens, comme celle du grand public.

Joomla templates by a4joomla